Retour Accueil Actualité critique du spectacle vivant / Toulouse Métropole
> Accueil > Critique [ Lucien La Movaiz Graine - Comment germeune (movaiz) graine

Critique

Lucien La Movaiz Graine Le Bijou



Comment germe
une (movaiz) graine



Publié le 23 Avril 2016



Depuis quinze ans qu'elle se nourrit du terreau toulousain (y alentours), cette movaiz graine aura donné les fleurs promises  ̶  en solo, comme présentement, mais aussi en quartet ; sous la forme d'un EP (Blablabla..., 2011), puis d'un album (Yvette Gélénerr, 2015)  ̶  bref, qu'il soit entouré sur le plateau ou non, Julien Malherbe, alias Lucien (et pas que), a déjà creusé son sillon. On se rappelle l'avoir raté aux apéro-spectacles du Grand Rond, on se rattrapait cette semaine au Bijou.

Pas de prières, d'oraisons, pas de chapelles,

j'suis de la déraison prix Nobel

Une entrée en matière décalée comme on les aime : la première semence pourrait donner à craindre un concert soporifique, si l'on ne pressentait  d'emblée une posture théâtrale derrière ce petit bonhomme dépité se livrant en chanson à un inventaire des moyens à disposition pour en finir, une bonne fois pour toutes. On sourit de le voir s'éteindre peu à peu, disparaître derrière ses timides accords de guitare et une voix qui passe à peine la barre... La dérision en prélude, voilà une jolie amorce à ce qui suivra : vie de Lucien, petite graine portée par un vent somme toute assez commun, chantée en cinq ou six épisodes.   
Il ne s'agit pas là d'un concert de facture classique, mais bien d'un spectacle, avec une étonnante démarche de parcours narratif, et une véritable attention portée à la notion de personnage  ̶  ce qui exige, on s'en doute, de regarder tant du côté du théâtre que de la musique. Si ces doubles sont ébauchés avec plus ou moins de détails, selon leur nouveauté dans l'univers de Lucien (la dernière facette vue sur scène avant le rappel est sensiblement plus affinée, plus "habitée", que les autres), la démarche fonctionne néanmoins, jouant sur le contraste. Il faut dire que le chanteur sait se rendre attachant  ̶  vous savez, ce petit rien de proximité humaine qui obtient aussitôt l'empathie d'un public, et l'attendrit durablement... Escortées par diverses guitares et un accordéon, les chansons suivent le fil d'une petite galerie familière, allégée par l'autodérision  ̶  Lucien enfant, adolescent, rebelle punkoïde, chair à entreprise, troubadour rêveur... ̶  galerie qui explosera joliment au contact d'un ultime alter ego, et d'une soudaine veine cabaret plébiscitée par les habitués  ̶  on peut les comprendre, tant ce personnage achève de délier le chanteur, de le faire monter en graines : Yvette Gélénerr, qui aime rouler les R et danser amoureusement "la valse des p’tites cuillères, des couteaux, des bris de verre". Répondant aux attentes de ses groupies, elle se fendra d'un improbable tube n'ayant rien à voir avec son look : "Roots Ragga Reggae", du reggae à bretelles s'il vous plaît ! Excellente cassure, bel effet de rythme et d'insolite dans un spectacle d'un format assez long pour un solo, qui pourrait justement travailler une insertion de formes brèves et moins "logiques" (c'est là le vice de la trame simili-biographique)  ̶  apparition de quelques personnages plus furtifs, peut-être ? d'éléments incongrus ? de chansons courtes et incisives ? d'instruments qui n'en seraient pas ?  ̶  pour que l'enchaînement s'installe moins et que l'ensemble puise de l'énergie dans des extravagances. Quand la chanson plonge une racine dans le théâtre, il ne faut pas hésiter à descendre jusqu'aux strates du loufoque, de l'impertinence, excellents nutriments que l'on recommande à  toutes les movaiz graines ! ||
Manon Ona
Manon Ona
 
logo du clou
DR
Renseignements pratiques
ChansonLucien La Movaiz GraineAvec Julien Malherbe alias Lucien La Movaiz Graine : Chant, Guitares, Accordéon
Mise en scène : Lucien Hergé
Le 23 Avril 2016Le Bijou123, avenue de Muret - 31300 ToulouseMétro ligne A - Station Esquirol
Bus n° 12 - Arrêt Croix de Pierre
Tél. 05 61 42 95 07 http://www.le-bijou.net // le.bijou@wanadoo.fr