Retour Accueil Actualité critique du spectacle vivant / Toulouse Métropole
> Accueil > Critique [ Un magicien - Hommage aux mages

Critique

Un magicien Café-théâtre Le 57



Hommage aux mages



Publié le 09 Octobre 2013


« J'aime ce qui traverse. Poèmes, essais, théâtre, lectures, entretiens, traductions - la poésie demeure au centre, obstinément. Du côté de la voix vivante. Bien au-delà de l'écoute pressée et mercantile. »
Zeno Bianu (entretien - Le Matricule des anges)



La compagnie amateur Les Têtes de mule est issue du cours de Sylvie Lagarde : cinq de ses participants ont un jour simplement eu envie de renouveler la représentation de fin d’année. L’aventure commençait alors. En 2009, ils se constituent en réelle troupe et intègrent six nouveaux comédiens.
Mis en scène depuis lors par leur ancien professeur, les Têtes de mule furètent dans une volonté d'originalité, et puisque l’un des acteurs est également un passionné de prestidigitation... Il ne fallait qu'un pas pour monter le Magicien de Zéno Bianu, cet auteur contemporain des plus prolifiques, dont l'oeuvre hésite depuis toujours entre théâtre et poésie. A quoi on ajoutera ici la magie : les spectateurs du café-théâtre 57 pouvaient ainsi découvrir un hommage rendu à tous les jongleurs d’illusion ou de mots. Simultanément et sans contradiction aucune.

Mêli-mêlé de magie-poésie

Une robe magique à six têtes, douze mains, mille doigts de fée, et qui parle, déclame et joue avec les mots. Une robe-bateau qui tangue au fil des propos. Des ciels étoilés qui se laissent cueillir. Loin de constituer un simple élément de mise en scène, la réalisation de Sylvie Lagarde est bien sûr l'acteur majeur de la représentation. Une immense robe occupant l’essentiel de la scène, ventre du spectacle, d’où surgissent les acteurs et leur parole, autour de laquelle ils s’animent, et qui se transforme pour faire vivre leurs rêves.
Au coeur du spectacle naturellement, des tours de prestidigitation - lévitation, rituelle tête transpercée de poignards, boite magique transparente d’où l’on extrait tant d’autres boites contenant des fleurs ou des animaux, foulards libérant une myriade d’objets hétéroclites … L’illusion est au rendez-vous et se rythme au fil du texte, lequel se décline en une déclamation simple - de poésies ou suites de mots intégralement dédiés à sublimer l’art de la magie, et la magie de l’art. A faire naître sous nos yeux l’illusion du réel et la véracité de l’irréel.
La réalisation des numéros de magie constitue ici une réelle performance ; quant à la candeur du jeu de ces comédiens amateurs, à défaut de faire vivre autant qu'on le souhaiterait l’émotion recherchée par l’auteur, elle ajoute une touche de fraicheur à ce spectacle apprécié ce soir-là pour ce qu'il offre : un moment sympathique. Quelque peu différent du café-théâtre, qui plus est, pour l'habitué des lieux. ||

Marie-Christine Puech
Marie-Christine Puech
 
logo du clou
DR
Renseignements pratiques
Magie et théâtreUn magicienAvec Claude Degude, Alexandre Journaux, Nathalie Pradier, Véronique Rizzo, Gisèle Sautre et Nicolas Silvestre
Dans une mise en scène de Sylvie Lagarde
Régie : Cédric Bouhours

Le 09 Octobre 2013Durée : 1hCafé-théâtre Le 5757, boulevard des Minimes, 31200 ToulouseMétro ligne B - Station Canal du MidiTél. 05 34 40 61 31 http://www.le57.com