Actualité critique du spectacle vivant / Toulouse Métropole
Accueil

Publications de la quinzaine

A publier 9 Théâtre [ L'Usine

A publier A Table ! (itinéraire de... Solo [ Théâtre de la Violette

A publier Antigone(s) Théâtre [ Café-théâtre Le 57

A publier Burattine Marionnette [ Le Fil à Plomb

A publier Et sur la rive gauche, un... Théâtre [ Cave Poésie René-Gouzenne

A publier Ich liebe dich, moi non plus Théâtre [ Théâtre du Pavé

A publier Le Piano à franges Cabaret [ Théâtre du Grand Rond

A publier Mon dernier cheveu noir Théâtre [ Théâtre de Poche

A publier Vader Théâtre [ Théâtre National de Toulouse

Les potins du clou

Un brin de néo-surréalisme


Aimant plus que tout débusquer et donner à rencontrer des talents originaux, Anne Lefèvre vous propose une semaine en compagnie d'un plasticien, Claude Jeanmart. Lequel entreprend, en direct, une performance paradoxale, celle de capturer vos visages en s'imposant une contrainte sensorielle, qui permet de libérer une approche neuve du portrait. Ce qui n'est pas sans rappeler les surréalistes et leur choix d'un art littéralement hors-contrôle (de la raison, de la conscience, de la logique...). Les yeux bandés, sans vous avoir jamais rencontré au préalable, Claude Jeanmart touche votre visage et le dessine à l’aveugle. Dans un second temps, il reporte le dessin ainsi réalisé sur un polyester translucide de 90x150cm, puis réalise le portrait issu des perceptions premières du toucher de votre visage : votre portrait ! Le dessin en aveugle, débarrassé des préjugés et du souci de la vraisemblance, œuvre à abolir l’exact au profit du possible ou du probable et à atteindre à une vérité ou une réalité autre que celle révélée par la vue. Dans cette situation de grande concentration entre le sujet et le plasticien, s’expérimentent la confiance et l’attention à l’autre, une désignation neuve et sensible du mystère de la rencontre. Le samedi, une soirée de clôture sera organisée autour des six portraits effectués durant la semaine, avec de la musique improvisée, une lecture, des projections. Du 3 au 13 juin au théâtre Vent des Signes, impasse Varsovie à Toulouse. Consulter le site (ici) pour les horaires précis selon les jours. Inscription indispensable au 05 61 42 10 70.

Coline Lubin
Le Monde est rond Théâtre du Grand Rond

A voir ou revoir durant la quinzaine

Anatole a disparu
Un brin de polar ?
[ Le Fil à Plomb

Cinq pièces détachées
Tornade loufoque
[ Théâtre du Chien Blanc

Le Chant de la Piste ouverte
Berçant son infini sur le fini des...
[ Théâtre du Grand Rond

Vent d'haleine
Ignominieux pas tristes
[ Le Kalinka